Lettre à l’attention du Ministre de l’Intérieur

Ministère de l’Intérieur

Monsieur le Ministre Jean-Marie Halsdorf

L – 2933 Luxembourg

Echternach, le 25 avril 2006

Monsieur le Ministre,

Nous accusons bonne réception de votre lettre du 28 mars concernant le dossier « La petite Marquise » à Echternach.

Permettez-nous cependant de revenir brièvement aux considérations du Commissaire de district, considérations qui l’ont amené à juger la réponse des autorités communales comme satisfaisante.

  1. En ce qui concerne le fait que « le bâtiment ne menace pas immédiatement ruine », nous n’en sommes pas si convaincus du moins en ce qui concerne certaines parties du bâtiment et il serait à notre avis plus qu’opportun de charger un expert d’émettre un avis quant à la stabilité des constructions.
  2. En ce qui concerne le « soin des autorités locales de sécuriser le chantier », nous restons persuadés que la sécurité n’est nullement garantie. Tout un chacun peut pénétrer à l’intérieur du chantier sans le moindre problème et il n’est pas rare que des jeunes s’y aventurent. Il n’y a même pas de panneau interdisant l’entrée au chantier !
  3. En ce qui concerne l’action judiciaire intentée par les autorités communales avec un retard de plusieurs années, elle ne libère nullement le bourgmestre et subsidiairement le commissaire de district de sa responsabilité en ce qui concerne la salubrité publique. Sur ce point, les lois sont sans équivoque et vous y faites allusion dans votre réponse à la question parlementaire 942 de l’honorable député Robert Mehlen.

Or, les rapports des Services du Ministère de la Santé en ce qui concerne sécurité et salubrité des lieux sont accablants. Ils vont jusqu’à parler de « danger pour les enfants du quartier » !

Nous pensons que dans un Etat de droit tous les citoyens ont droit à la protection et au respect et qu’il est inadmissible d’attendre la fin du procès intenté par la commune contre les propriétaires avant d’agir dans ce triste dossier.

Veuillez, agréer Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération la plus parfaite.

Pour Intra Muros asbl

Raymond Becker

Président

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.